La forme sous laquelle une marchandise est achetée ne doit pas être forcément la même que celle sous laquelle elle sera vendue; on peut acheter par palettes et cartons mais vendre par sachets et à l'unité. De surcroît, le même article peut provenir de plusieurs fournisseurs (grossistes, par exemple), de l'un par palettes, de l'autre par conteneurs, et pour des prix différents. D'où la nécessité de distinguer les références fournisseur et les articles du catalogue de vente.
 diagramme
Même si parfois elles ne sont pas identiques, les unités utilisées dans les rapports avec les fournisseurs se traduisent toujours en celles utilisées à la vente; un carton contient six bouteille, un rouleau de 100 mètres de lainage donne 33 coupons de 3 mètres etc..
Ces rapports font partie des associations entre les références fournisseurs et les articles du catalogue de vente; entre cartons et bouteilles, entre rouleaux et coupons.
Ainsi, dans une marchandise se confondent toutes les références fournisseurs et les articles en vente, qui sont associés entre eux. Pour cette raison on parle de la marchandise multiforme.
Grâce à cette approche, COMMAO® permet de gérer le stock commun de plusieurs références fournisseur qui l'approvisionnent en la même marchandise. Ce stock peut être décrémenté par les ventes de la marchandise en plusieurs conditionnements, c'est–à–dire, sous forme de plusieurs articles, chacun avec son propre prix.

© Copyright Lark Consultants, 2001–2016
Tous les droits réservés
Dernière mise à jour le 6 janvier 2016